En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Découvrez la galerie photos

Infos consommateurs

Avertissement Energie
L'énergie est notre avenir, économisons-la !

Installation, entretien et dépannage de chauffage à Saint-Quentin-en-Yvelines

Pour tous vos travaux de chauffage, contactez la société Plombedy située à La Verrière dans le département des Yvelines (78) près de Montigny-le-Bretonneux et Le Mesnil Saint Denis

Le rôle principal d’un radiateur est de diffuser la chaleur par rayonnement et par convection. Selon le matériau choisi, fonte, acier ou aluminium, leurs qualités diffèrent.

Le choix du radiateur peut se faire selon plusieurs critères, confort, robustesse, esthétique, forme, qualité de finition et surtout la puissance adéquate. En effet, la puissance nécessaire dépend principalement de la zone climatique dans laquelle se trouvera la résidence d’habitation, du volume à chauffer et du matériau du radiateur.

Le système de radiateur à chaleur douce vous apporte performance et confort de chauffe.

Découvrez nos prestations de dépannages.

COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT D’UN RADIATEUR

Le principe :
Une pompe de circulation fait circuler l’eau chaude provenant du système de chauffage (chaudière, générateur ou pompe à chaleur) à l’intérieur du radiateur pour chauffer les éléments de ses parois. Un échange thermique s’opère par convection et par rayonnement entre le radiateur et la pièce de la maison à chauffer. Plus le radiateur est de taille importante et plus l’effet de rayonnement augmente. Plus l’air dans la pièce est froid et plus l’effet de convection augmente.

Le chauffage central et la corrosion

Dans une installation de chauffage central qui recourt à l’eau comme fluide caloporteur, l’eau se trouve en contact avec différents métaux: acierfonte ou aluminium au niveau des radiateurs et de la chaudière, cuivre au niveau des tuyaux. Or l’eau est de nature corrosive, elle attaque systématiquement tous les matériaux qu’elle côtoie.
Dans une installation de chauffage, l’oxygène qu’elle contient réagit avec les métaux et crée un processus chimique d’oxydo-réduction. Les produits de cette réaction sont des oxydes métalliques qui se retrouvent en suspension dans l’eau et ont tendance à se déposer dans certaines zones de l’installation :
  • circulateur de la chaudière autrement dit la pompe qui fait circuler l’eau ;
  • zones basses des radiateurs ;
  • coudes au niveau des tuyaux.
C’est lorsque ces oxydes métalliques se déposent et sédimentent que l’on peut parler d’un phénomène d’embouage qui rend alors nécessaire l’opération de désembouage.

Conséquences de l'entartrage et l'embouage

Le tartre présent parmi les appareils électroménagers ou les équipements de chauffage est différent de celui des canalisations qui s'avère être bien plus sournois car il ne se voit pas. En effet, les dégâts sont perceptibles a posteriori et engendrent un débit d'eau réduit à un simple filet d'eau, des bruits de radiateurs ou une augmentation d'au moins 10 % de la consommation.
Un autre mal existe : l'embouage. Le pouvoir corrosif de l'eau produit des oxydes de métaux susceptibles de détériorer les composants de l'installation, de former des dépôts (boues magnétiques, débris), d'entraver la circulation dans les radiateurs voire de les percer. Autre effet de l'embouage : l'émission de gaz nécessitant de purger les radiateurs. Si le principe de l'embouage est différent de celui du tartre, les conséquences sont identiques : des installations bruyantes, des pertes de rendement et des pannes.

Les bienfaits du désembouage

Le rendement énergétique de l’installation et des appareils de chauffage est amélioré, pour parfois gagner environ 15 % de rendement en désembouant une installation victime de corrosion. La longévité des appareils de chauffage en est augmentée et la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre réduite.
Lorsque les boues se déposent au niveau de la chaudière, elles peuvent générer des casses. Dans les parties basses des radiateurs, elles créent des zones froides où l’eau ne circule plus et les empêchent de chauffer à plein rendement. Si elles se déposent dans les tuyaux, notamment dans des installations équipées de planchers chauffants, elles peuvent les obstruer et bloquer la circulation et la diffusion de chaleur.
De façon générale, si l’on sait que l’installation n’a jamais été ni désembouée ni traitée contre la corrosion, il est quasiment certain qu’un phénomène de corrosion s’est mis en place. Dans certaines régions où l’eau est très corrosive, de premières dégradations peuvent être perceptibles au bout de quelques mois.
Pour tirer au clair le niveau d’embouage, deux solutions :
  • on peut purger l’un de ses radiateurs pour voir si l’eau qui en sort est colorée de jaune au marron-noir. Si c’est le cas, la corrosion est active depuis longtemps ;
  • on peut faire analyser son eau de chauffage par un laboratoire indépendant en commandant un kit de test.

CHOISIR SON SÈCHE-SERVIETTE

Le chauffage de la salle de bains est un élément qui agit directement sur le confort et le bien-être. Il est de ce fait important pour la réussite de votre projet. Le sèche-serviette, à la fois chauffage de salle de bains et porte-serviettes, existe en 3 versions :
Le sèche-serviette électrique : Il est opérationnel toute l’année. Il fonctionne par réchauffage du liquide et produit une chaleur sans défaut. Il suffit d’une prise électrique pour l’installer. C’est idéal pour une salle de bains d’appoint.

- Le sèche-serviette mixte : Il combine l’utilisation de l’eau chaude de votre installation de chauffage central en hiver et l’électricité le reste de l’année. Le confort est garanti toute l’année tout en bénéficiant de l’installation de chauffage en hiver plus économique.

Le sèche-serviette à eau chaude : Il est raccordé au chauffage central de votre maison (également appelé sèche-serviette à fluide caloporteur ). C’est la solution la plus économique.

Prestations

  • Radiateur à chaleur douce
  • Vente, installation et pose de radiateurs acier surface lisse pour un design épuré
  • Vente, installation de radiateurs fonte à colonne
  • Vente, installation de radiateurs aluminium
  • Désembouage de radiateur
  • Nettoyage intérieur de radiateur
  • Remplacement d’une installation complète de radiateurs en maison individuelle en rénovation
  • Extension d’installation par ajout de radiateurs si la puissance chauffage le permet
  • Changement de robinet de radiateur sur tuyauterie d’arrivée
  • Purge de circuit chauffage
  • Vidange de radiateur
  • Le modèle sèche-serviette pour votre salle de bains

POURQUOI REMPLACER VOTRE CHAUDIÈRE ?

1. Vous souhaitez faire des économies ?
Vous pouvez réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie grâce aux nouvelles technologies de chaudières*
En remplaçant maintenant votre système de chauffage, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt allant de 10 à 15% selon le type de produit** (selon loi de finances en vigueur).

2. Vous désirez plus de confort ?
Plus compactes et silencieuses, les technologies les plus récentes s’intègrent en toute discrétion chez vous tout en vous délivrant une chaleur douce et homogène toujours adaptée à vos besoins.

3. Vous êtes respectueux de l’environnement ?
Plus écologiques, les solutions actuelles de chauffage sont conçues pour préserver l’environnement en diminuant les émissions polluantes. Un atout pour la valorisation de votre logement en cas de location ou de revente.

BIEN CHOISIR SA CHAUDIÈRE

Avec une chaudière de plus de douze ans, même entretenue régulièrement, le risque de pannes augmente et ses performances sont bien inférieures à celles des modèles actuels.

En optant pour une chaudière neuve, vous bénéficiez des dernières innovations des constructeurs : chaudières à haut rendement, basse température ou à condensation ; chaudières étanches ; chaudières mixtes avec ballon d’accumulation ou avec micro-accumulation.

Faites appel à des professionnels pour le remplacement de votre appareil.


 

CHAUDIÈRE À CONDENSATION : FAITES LE CHOIX DE L’ÉCOLOGIE RENTABLE

En choisissant une chaudière à condensation, vous optez pour la tranquillité et faites encore plus d’économies en respectant l’environnement :

• Jusqu’à 20 % de réduction de votre consommation d’énergie par rapport à une chaudière moderne standard.
• Un habitat plus sûr : grâce à sa technologie ventouse, votre chaudière à condensation élimine les risques de rejet de monoxyde de carbone (CO) dans votre habitat.
• Consommant naturellement moins de gaz, votre chaudière à condensation rejette donc moins de CO₂.

.

CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE

Le principe :
Les chaudières basse température fonctionne comme les chaudières classiques mais simplement avec une eau à température plus basse (40/60°C).
L’eau de votre circuit est moins chauffée, elle nécessite donc moins de combustible d’où une économie sur votre facture.
Même si elle chauffe moins l’eau, elle reste tout aussi efficace qu’une chaudière classique car elle a un meilleur rendement, à savoir pour 1 kWh consommée, l’énergie produite est d’environ 0,9 kWh, soit 50% de plus que pour une chaudière classique.

Elle vous permet donc de réduire la consommation énergétique jusqu’à 15%(1) par rapport à une chaudière standard moderne tout en gagnant en confort de chauffage et d’eau chaude.